Rétention d'œufs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rétention d'œufs

Message par Admin le Ven 12 Juin - 21:22

Si les reproducteurs sont trop jeunes ou trop âgés, si la température de la cage est trop élevée, si un choc, un excès de bruit ou de lumière perturbent la femelle, celle-ci pourra avoir du mai à expulser ses œufs. Lorsque cela se produit, l'œuf bloqué ne peut sortir car il y a manque de contractions péristaltiques de l'oviducte. Il faut savoir qu'un œuf trop volumineux peut comprimer les vaisseaux sanguins du pelvis et provoquer des désordres de la circulation du sang(ascite) ainsi qu'occasionner des douleurs; la mort peut même survenir suite à une péritonite.
Origine : à part les cas dont question ci-avant, une alimentation carencée en vitamines ou en oligo-éléments, un mauvais état général, une maladie, l'obésité sont des facteurs favorisant la rétention d'œufs. Veillez à ne pas surcharger vos femelles en leur demandant trop de pontes.
En fait, le mal de ponte survient souvent aux conditions suivantes sans qu'il y ait corrélation entre les diverses propositions :

  1. obstruction de l'oviducte
  2. œuf à coquille molle ou trop volumineuse
  3. reproducteurs trop jeunes ou trop âgés, trop faibles aussi
  4. température ambiante trop élevée ou en dessous de 15°C
  5. abus de calcium dans l'alimentation
  6. coup de froid subi par l'oiseau
  7. perturbation de l'environnement par le bruit ou l'excès de lumière, présence de parasites externes

Symptômes : la femelle pond en principe entre 7 et 8 heures du matin. D'importants efforts sont produits pour expulser chaque œuf. Ces poussées affaiblissent considérablement l'oiseau. Si l'œuf ne peut sortir, la femelle quitte le nid et se pose sur le fond de la volière ou de la cage car son épuisement est tel qu'elle ne peut se percher.
Traitement: il y en a plusieurs.
Le plus simple : placer l'oiseau dans une cage chauffée à 28 à 30° C. La ponte doit se faire spontanément dans les heures qui suivent.
On peut aussi dilater l'oviducte au moyen d'une pince médicale aux extrémités non-blessantes introduite en position fermée dans le cloaque. On l'ouvre doucement pour dilater l'entrée de l'oviducte et on insère alors l'extrémité d'un thermomètre médical(là où se trouve le mercure) jusqu'à la coquille de l'œuf. Imprimer un mouvement circulaire au thermomètre jusqu'à ce que l'œuf devienne visible.
Une troisième façon de remédier au problème est de faire couler sur l'abdomen de l'oiseau qui aura été préalablement badigeonné d'huile de table, un petit filet d'eau froide durant trente secondes environ, placer ensuite l'oiseau dans un nid contenant de l'ouate bien chaude. Pour obtenir cette ouate chaude, on aura chauffé celle-ci durant une à deux minutes dans le four jusqu'à ce qu'elle tienne une température de 25 à 30 °C. Pour éviter que l'oiseau ne s'enfuie, il faut couvrir le nid avec une toile. La ponte devrait intervenir dans un délai variant entre quinze et 45 minutes. Replacer après la ponte, l'oiseau dans sa cage en lui fournissant de la nourriture qui la revitalisera comme une bonne pâtée aux œufs.

Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 144
Points : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://citizen-band.go1.cc/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum