Les compléments alimentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les compléments alimentaires

Message par Admin le Sam 10 Nov - 18:32

La levure de bière :

C'est un champignon microscopique saccharomyces cerevisiae.
La levure renferme des enzymes (alcoolase, maltase, oxydase, catalase) une substance protéolytique proche de la trypsine (aide à l'assimilation des protéines).
Elle renferme aussi des vitamines B2 (lactoflavine) B3 ou PP (amide nicotinique) B6 (adenine) B7 et B12 .
Il y a aussi du glutathion des matières azotées (50 %) donc très utiles pendant la période de mue, un peu de lécithine des stérols du glycogène (énergétique) et des sels minéraux à hauteur de 10 % en particulier Phosphore et K (potassium).

C’est pour moi le complément incontournable.

La Choline : (Sédochol)
Considérée par certains comme une vitamine du groupe B, la choline est essentielle au maintien de l'intégrité des membranes de toutes les cellules et au métabolisme des gras.Elle est donc le protecteur idéal du foie. Foie qui est souvent malmené par une distribution de mélanges de graines non adaptés et souvent trop riches en matières grasses (comme ceux contenant un trop fort pourcentage de navette) . La choline contribue à la synthèse de la lécithine, une substance qui permet à la bile d'assurer la digestion des graisses. Comme précurseur de la phosphatidylcholine, elle intervient également dans la circulation des gras. L'organisme synthétise une très petite quantité de choline. Un apport extérieur est donc conseillé. Le jaune d'oeuf est de loin l'aliment le plus riche en choline : un oeuf cru (50 g) en contient 125 mg. Mais l’apport d’œuf dans la pâtée s’avère souvent insuffisant. J’utilise donc en complément le Sédochol.
Le calcium : (Calcilux)
Bien que présent dans l’alimentation traditionnelle, il est souvent en quantité insuffisante notamment à certaines périodes de l’année, comme celle de la reproduction ou celle de la croissance des jeunes. Il est donc nécessaire de faire un apport régulier à ces périodes. Les femelles en sont les principales consommatrices et une carence au moment de la reproduction peut avoir des conséquences désastreuses. Mal de ponte, œufs sans coquilles et surtout affaiblissement des femelles. De même, l’oisillon en pleine croissance est un gros consommateur de calcium. C’est le « ciment » de son squelette et plus l’oiseau est dit « lourd » plus ses besoins sont importants. Je fais donc un apport régulier en calcilux de chez Orlux. C’est une poudre hydrosoluble facilement assimilable.
Les protéines : (Ewitt 90)
Les pâtées du commerce (pour les meilleures) ont un taux d’environ 16-17% de protéines, ce qui est à mon avis insuffisant. les protéines étant l’essence de l’organisme . de ce fait je rajoute dans ma pâtée un concentré de protéines de la marque EWITT90 de façon à obtenir un taux avoisinant les 20% .
La Lécithine de soja :
La lécithine de soja constitue un émulsifiant naturel de choix, qui favorise la solubilisation des corps gras dans le sang,. Mais l'action de la lécithine de soja ne s'arrête pas là ! Elle est riche en choline et inositol, intervenant sur le métabolisme hépatique des graisses.

Le vinaigre de cidre de pomme :
Le vinaigre de cidre contient plus d'une trentaine de substances nutritives, des minéraux, des vitamines et des acides essentiels, plusieurs enzymes et une bonne dose de pectine. Il est particulièrement riche en potassium et en d'autres oligo-éléments tels que le phosphore, le calcium, le magnésium, le soufre, le fer, le fluor, le silicium, le bore et bien d'autres. il aide à la digestion et favorise la flore gram+ (régénère la flore intestinale). De plus, de part son acidité, il maintient un ph acide dans le tube digestif et notamment dans le proventricule évitant ainsi la prolifération des mégabactéries qui eux préfère un ph plus neutre. L’assimilation des protéines se fait en milieu acide, en curatif il évite donc la proventriculite . je l’utilise à raison de 5ml par litre d’eau deux fois par semaine.

La liste des compléments alimentaire ne serait pas complète si on ne parlait pas des probiotiques. Ils peuvent être considérés comme un supplément naturel qui régulera la flore intestinale. Ils assurent un bon équilibre au niveau des bactéries digestives et comblent les pertes en bonnes bactéries, comme lors de la prise d’antibiotiques ou de pathologies comme la colibacillose ou la coccidiose. Ceux que j’utilise sont : Probizyme de chez Orlux (à mettre dans la pâtée), Oceproven (à mettre dans l’eau de boisson) et l’ultra-levure en gellule

Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 144
Points : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://citizen-band.go1.cc/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum